SITUATION HISTORIQUE DE DOUVILLE SUR ANDELLE

La localité, d'origine romaine, doit son nom à son premier possesseur, Doton (qui donna Dotonis Villa dans une charte donnée vers 930 en faveur du chapitre de la cathédrale de Rouen).

 

De son passé lointain subsiste encore aujourd'hui, les ruines d'un château fort recouvert par la végétation .Ce sont les restes du château de logempré où résidèrent Henri IV et Gabrielle d'Estrées. Ce château fut également célèbre par la soumission que vint y faire le gouverneur de Pont de l'Arche à Henri IV.


L'EGLISE DE DOUVILLE SUR ANDELLE

L'église, appelée église de l'Assomption, de style gothique, fut construite de 1853 à 1861. Elle remplaça l'ancienne église Notre -Dame qui fut incendiée en 1894 .Actuellement grange, on peut encore apercevoir ses vestiges d'origines romanes.


L'ECOLE ET LA MAIRIE DE DOUVILLE SUR ANDELLE
La mairie et l'école furent construites avant 1846, l'instituteur disposait d'un logement sur place . Deux autres classes, ainsi qu'un préau, furent construits en 1938. Actuellement, l'école bénéficie d'une classe maternelle neuve.


LA FILATURE LEVAVASEUR ET L'USINE EUREKA
Si administrativement, les deux usines (filature Levavasseur et les Inventions Nouvelles) dépendaient de Pont-Saint-Pierre. Leurs entrées étaient situées sur Douville.

Cette société " Les Inventions Nouvelles " a été fondée en 1883, à Paris, par Henri Kratz-Boussac et s'installe en 1906 sur des terrains qui appartenaient à la fois à Pont -Saint-Pierre et à Douville sur Andelle. Son activité s'est malheureusement arrêtée en 1983. Toutefois, les bâtiments situés dans un cadre exceptionnel, ont été acquis par trois artistes peintres.


LA FILATURE LEVAVASSEUR

L'entrée de la filature Levavasseur, vue sur la filature et l'église.

On peut apercevoir l'habitat ouvrier face à la filature existant encore aujourd'hui.
La présence de ces deux usines a marqué l'habitat ouvrier et a contribué grandement à l'essor du commerce local. Une douzaine d'échoppes et de débits de boisson y étaient répertoriés au début du siècle.


LE MOULIN DE BACQUEVILLE
Il existe toujours la grande roue à aubes du Moulin de Bacqueville qui assurait le fonctionnement de l'atelier de menuiserie. Ce moulin, édifié dans la première moitié du XVe siècle, fut successivement un moulin à blé, puis à foulon et enfin transformé pour entraîner différentes machines.

 

 

Informations pratiques

 

Mairie de Douville

20, rue du Cardinal Amette
27380 DOUVILLE SUR ANDELLE 
Tél. : 02 32 49 99 67

Tél. : 02 32 49 39 36 (Ecole)

mairie.douville.sur.andelle@wanadoo.fr

 

 

Ouverture au public

Mardi - 17h00 à 19h00
Jeudi - 8h30 à 9h30
Vendredi - 16h30 à 18h30

 

Agenda